BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

[Show] Death Boat: La croisière s’amuse

Marc-André Savard
29 mai 2009

Compte rendu du show de Death Boat, Barn Burner et Bloodshot Bill
le 27 mai 2009 au Café Campus
une présentation de La Bête Rouge

Fuck, encore deux bons shows le même soir. D’une part, Le Nombre, lance son nouvel album. De l’autre, Death Boat fait un retour sur scène. L’expérience ou la folie? Choix difficile….Sur l’affiche de Death Boat, on voit un cachalot qui croque un vibrateur. J’sais pas toi, mais moi, ça me parle. Go pour Death Boat.

Avant l’abordage, on  a tout d’abord droit à Bloodshot Bill qui hisse son éternel pavillon rockabilly. Il est accompagné pour l’occasion par un saxophoniste, un drummer et Eddy Blake à la basse électrique. (Est où ta contrebasse, mec?). Beaux cheveux, belle chemise, bon rock mais j’préfère mon Bill plus corsé, cul sec, sans rien avec.

Toujours amputé d’un guitariste, Barn Burner flanque son drums à l’avant-plan. Une Jésus-Christ de bonne décision car ce piocheur est particulièrement puissant…sans rien enlever aux deux autres. Le chanteur et guitariste K. Keaglesmith a pas encore de poil au menton mais il assure comme un vet…Aux abords du stage, Mikey de Priestess se prosterne. Avec raison.

Quand Death Boat a mis les voiles, on semble s’être dit « pas de quartier, on met le paquet!». 9 musiciens (4 guitares, 2 basses, 2 drums et un clavier), tous déguisés (en pirate-Village-des-valeurs-Dollorama) et des décors (dont une sorte de canon à testicules et une proue en bois qui s’avance sur le plancher de danse!). Ça a l’air assez fou quand on lit ça mais partez pas en peur. Death Boat ne crée pas de mur de son et tout les musiciens jouent la même chose. Du punk thrash de base au fond. Pourquoi être autant si c’est pas pour faire de belles harmonies comme les Eagles? Ta gueule. Le trip est d’être une gang sur un stage, de s’habiller tout croche et de déconner. Cherche pas plus loin. La musique de Death Boat est accessoire et on l’oublie vite. Le seul intérêt est de voir ces attardés s’éclater, comme quand un guitariste (en couche!) calle une bouteille de vin d’une shot ou que deux des gars partent du fond de la salle en pocket bikes pour faire le rappel. Yes, un buzz de monoxyde de carbone gratis!

Pas déçu de mon choix de show finalement, mais j’me demande bien comment c’était Le Nombre…

Merci à Éric.

Mike

http://www.myspace.com/deathboat666
http://www.myspace.com/theinfamousbarnburner
http://www.myspace.com/bloodshotbill
http://www.myspace.com/labeterougeprod

Death Boat

2 commentaires
  • kardozo
    29 mai 2009

    plant in house

  • Kristof G.
    5 juin 2009

    Bravo pour ton extrait imprimé dans le Voir. Beau boulot!

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos