BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de The Datsuns (19 juillet 2009)

Marc-André Savard
20 juillet 2009

The Datsuns et Turbo Fruits
Le 19 juillet 2009 à la Sala Rossa
Une présentation de Greenland

P’tête sur le buzz du 40e anniversaire du premier pas sur la lune, je commence par une métaphore cosmique: The Datsuns est une comète dans la galaxie du rock. J’te l’dis; le groupe passe rarement (son dernier passage en ville remonte à 2004, en première partie des Pixies) et quand il le fait, faut se tenir prêt parce qu’il ne tient pas longtemps en place… Directement venue de Nouvelle-Zélande, la troupe se tape en effectivement huit shows en neuf soirs de bord en bord de l’Amérique du Nord avant de continuer sa course en Europe. Une tournée à la vitesse de la lumière de San Francisco jusqu’à…[roulement de caisse (de 12)] Montréal!

Nous sommes prêt de 175 à saisir cette occasion en or de décrocher des bains de foule festivaliers pour un comeback en plein ère Led Zep. En effet, The Datsuns a distillé cette glorieuse époque pour en retenir que l’essentiel: les jeans zippés à la fourchette, les bottes pointus mais surtout les guits qui arrachent les oreilles. Rrrrrrrrooouuuuiiinnn

Solide distillat! Phil Buscke, le guitariste héroïque manque pas une note, debout comme à genoux, et Dolf de Borst, le chanteur et bassiste, pioche du talon aux quatre coins de la scène.

The Datsuns joue une vingtaine de chansons tirées à part égales de leur quatre albums. Les succès du premier (éponyme, 2002) comme Mother Fucker From Hell et In Love reçoivent le meilleur accueil. Pour ma part, j’me laisse séduire par leur nouvel extrait So Long et When Eagles Dare des Misfits.

Un quart d’heure après un rappel consistant de cinq chansons, The Datsuns s’empresse de tout entasser dans la van pour les trois dernières dates de la tournée. Déjà parti! Juste avant de prendre la route, Buscke assure, encore essouflé, qu’on aura pas à attendre un autre six ans avant le retour des Datsuns. T’as d’affaire, mon gars. Y en a pas assez de groupes comme le tiens…

Plein de vitamines
Turbo Fruits, trio rock garage de Nashville mûri à point, a agréablement surpris en première partie. « All they do is smoke out of an apple and play that rock music!» comme on dit sur leur site web. Sur le nouveau 7”, Mama’s Mad cos I Fried my Brain, on y voit une fille s’amuser dans une montagne de bananes…J’adore les fruits.

Merci à Caroline Bognar chez Greenland

Set list de The Datsuns:
Note: Malgré le set list à leur pied, le groupe s »en est sacré pas mal et a préféré choisir l’ordre des chansons au feeling. Voici quand même le set list tel quel…

Yeah, Yeah Just Another Mistake
Sittin’ Pretty
Little Bruise
Hey! Paranoid People!
Girls Best Friend
Emperor’s New Clothes
Stuck Here for Days
So Long
Maximum Heartbreak
Your Bones
Who Are You Stamping Your Foot For?
Mother Fucker From Hell
Harmonic Generator
Eye of the Needle

Rappel:
Human Error
When Eagles Dare
Fink for the Man
In Love

3 commentaires

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos