BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

P’tite entrevue avec The Briggs

Marc-André Savard
24 juillet 2009

briggs-band

Yo punk!

Planifie-toi rien samedi soir, tu calles une Colt 45 dans la ruelle pis tu vas voir The Briggs aux Foufs. « Pourquoi? » tu me demandes. « Réveille! » te répond-je. The Briggs est une perle rare.
Après 4 excellents albums, dont le quasi-parfait Back To The Higher Ground (2006),  et des tournées avec Dropkick Murphys et Flogging Molly en plus de quelques passages au Warped Tour, le nom de The Briggs est devenu un gage de qualité chez les punks porteurs de scally caps et de favoris touffus. Depuis quelques semaines, le groupe passe son temps dans une van à sillonner le continent pour présenter son dernier album, Come All You Madmen.

the-briggs-come-all-you-madmen-2008

Question de préparer la venue de ce groupe d’exception, je pose quelques questions rapidos à Jason LaRocca, chanteur et guitariste,  qui s’est assis devant un écran et un clavier quelque part entre le Michigan et l’Ohio.

M: Vous venez de commencer votre première tournée d’envergure en tant que tête d’affiche. Tout va bien jusqu’à maintenant? Quel était votre meilleur show? Déjà des bonnes anecdotes?
J: Denver était vraiment bien! On a toujours du bon temps à Denver… On a allumé des feux d’artifices dans le parking après le show, c’était malade!

M: J’ai vu The Briggs au Warped Tour en 2004 et on était environ 15 devant la scène. Quelques années plus tard, vous avez joué sur la scène principale de l’événement en plus de jouer en première partie de groupes bien connus comme Flogging Molly. Vous avez maintenant une solide base de fans et vous occupez la tête d’affiche de votre propre tournée. Quelle est la prochaine étape pour The Briggs? Vous considérez-vous comme un groupe accompli?
J: Je cherche toujours à atteindre l’inaténiable. J’aimerais qu’on continue à occuper la tête d’affiche et faire de nos shows des événéments spéciaux. On aimerait bien aussi être le plat principal de festivaux!

M: Qu’avez-vous appris de vos tournée comme première partie?
J:
On a appris beaucoup des autres groupes, en particulier comment faire embarquer la foule pendant nos shows!

M: Des conseils pour les jeunes groupes?
J: Pratiquer comme des fous, se botter le cul et prendre ça aussi sérieux que possible sans oublier d’avoir du fun. C’est la clé!

M: Le 28 juillet prochain, vous allez jouer aux Foufounes Électriques, un bar punk mythique de Montréal. Vous en avez déjà entendu parler? Vous vous attendez à quoi de la foule?
J: On a donné un bon show à Montréal l’an passé au Warped Tour. Ça va être notre première fois dans ce bar-là et on a vraiment hâte!

M: Quand t’es en tournée, qu’est-ce qui te manque le plus et qu’est-ce qui te fait sentir chez toi?
J: Mon lit! Mais jouer This Is LA chaque soir aide…

M: Justement, parlons-en de cette chanson. Les Kings de Los Angeles l’ont utilisé comme introduction pendant toute la saison passée. Comment c’est arrivé? Êtes-vous des gros fans de hockey? Avez-vous eu des billets de saison pour ça?
J:
Ben, les gens à la production de Fox étaient fans du groupe et ils aimaient cette chanson alors ils ont décidé de l’utiliser comme chanson-thème pour les Kings…et oui, on a eu des passes de saison!

M: Donc, vous êtes comme les Dropkick Murphys de LA? Pendant votre tournée avec eux, est-ce qu’ils vous ont influencé à supporter vos équipes locales?
J: Un p’tit peu. On voyait la connexion incroyable qu’ils avaient avec, non seulement les Red Sox, mais aussi toutes les autres équipes sportives.  Mais ce qui s’est passé avec nous était pas vraiment planifié, ça c’est juste passer de même!

M: Ça t’arrive de sauter sur la glace pour une partie de hockey?
J: Pas vraiment mais Chris, notre batteur, a l’habitude de jouer.

M: Qu’est-ce que vous aimeriez que les gens se souviennent après un de vos show?
J: Qu’on soutient l’idée du changement et celle de penser par soi-même.

M: Vous avez sorti exclusivement sur iTunes un ep acoustique en 2007, The Westlake Sessions. Un projet d’un autre album du genre en vue? Travaillez-vous sur des nouvelles chansons?

J: Oui! Je suis pas sûr pour le ep acoustique mais Joey [le chanteur] a enregistré un simple qui s’appele 37 Cents dont le vidéo a déjà été vu plus d’un million de fois sur Youtube!
M: Merci pour ton temps. Un mot de la fin?

J: Le Canada rocke!

733381_1eeb_625x1000

The Briggs avec Left Alone
Samedi le 25 juillet 2009
aux Foufounes Électriques
10$ 20h

Pas encore de commentaire.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos