BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de Lake of Stew et Zéphyr Artillerie (15 août 2009)

Marc-André Savard
17 août 2009

Zéphyr Artillerie et Lake of Stew
Le 15 août 2009 au Divan Orange
Dans le cadre de l’International de Musique Folk de Québec

En cette soirée du 15 août, je suis chez moi en train de boire mon 20e litre d’eau, le shag qui frise sous le ventilateur. Je pense à Dany Bédard, ce grand visionnaire, ce véritable prophète qui chante « Y’a du monde aujourd’hui su’le plateau [...] Y fait chaud ». En pleine canicule, quoi de mieux que terminer sa soirée enfermé dans le Divan Orange, un bar sans air conditionné ni terrasse. Chu tu viré fou? Non, la déshydratation en vaut le coup: Lake of Stew et Zéphyr Artillerie, deux des meilleurs groupes folk de la province, s’y produisent. Un band qui se nomme d’après un vent, l’autre d’un lac et il fait 40 degrés…c’est chien à la limite.

Zéphyr Artillerie sont des durs. Même si on résiste à la tentation de se mettre la tête dans le four derrière le bar pour se rafraîchir, le groupe ne mets pas de côté ses habits de scène et s’abrille comme des oignons: pantalons, vestons, chemises à manches longues…

Ces guerriers de la coulisse dans l’front présentent un set assez éclaté. Quelques chansons de leur album Chicago, bien sûr (TQTD, Sisyphe, Hôtel Brochu, la Bloune) mais beaucoup de nouveau matériel à être endisqué sous peu: Des obscures reprises et pièces traditionnelles (Ça peut pas marcher, Tout d’travers, Pique la baleine et Malvina tirée du répertoire acadien pour l’occasion de leur fête nationale qui a lieu ce soir-même) et une nouvelle composition qui sera sur le nouvel album (Les oreilles). Fred, le chanteur, y va aussi de Heille, clin d’oeil à sa double vie de slammeur. En milieu de spectacle, Luke Dawson, le bassiste qui pisse la sueur, demande si on sait quoi faire en cas d’évanouissement. «Ahah, sacré farceur!» que je me dis, en sirotant un pas très virile mais ô combien rafraîchissant drink au rhum et au sucre de canne. Quelques chansons plus tard, ce même bassiste court aux toilettes pour y vomir le plein contenu de son estomac. Ok, il niaisait pas? On raconte plus tard dans la chambre des joueurs qu’il a été victime d’une allergie aux noix. Les médecins du Bangbang penchent encore pour le coup de chaleur, c’est plus drôle!

Pour répondre à la question de monsieur Dawson, voici ce que la CSST recommande de faire en cas de coup de chaleur: « Transporter le travailleur à l’ombre ou dans un endroit frais et lui ôter ses vêtements. Asperger son corps d’eau. Faire le plus de ventilation possible. Si le travailleur est conscient et lucide, lui donner de l’eau fraîche en petites quantités. »

Ouais, pas sûr. J’m’aurais mal vu entrer dans les toilettes, arracher ses vêtements et lui verser un pichet d’eau sur le chest…Le gars file pas mais on se garde une petite gêne quand même.

Enfin, Luke est vite tiré d’affaire et la soirée se poursuit avec Lake Of Stew, ce ragoûtant ensemble à cordes, qui y va de 21 chansons! Des bêtes dans les circonstances. Le chanteur Richard Rigby, un anglo qui s’eforce de parler français, déclare d’entrée de jeu qu’il veut vivre à Limoilou! Dire que c’est un groupe avec une telle atittude amicale qui a soulevé les passions à la St-Jean…Ok, ça va faire, je change de disque. Tiens, je mets justement celui de Lake of Stew, Ain’t Tired Of Lovin’ (quel lien).

5 bons musiciens, 5 chanteurs pis du charisme, ça prend rien de plus pour donner un solide show… même pas un drums! La magie de Lake of Stew opère instantanément. Dans la plus pure tradition jug, La bassiste, Julia Naverson, s’amuse avec sa washtub bass: cette contrebasse-maison  patentée avec une cuve de lavage, un bâton pis une corde. Capoté pareil, hein? Si l’envie vous prend de vous sentir comme dans Deux fille le matin et de gosser votre propre instrument, allez-y!

Merci à Benoît!

Zéphyr Artillerie
Zephyr_01

Zephyr_02

Zephyr_03

Lake of Stew
LOS_01

LOS_02

Pas encore de commentaire.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos