BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de United Steel Workers et Caloon Saloon (8 janvier 2010)

Marc-André Savard
11 janvier 2010

Caloon Saloon, United Steel Workers of Montreal et The Steve Brockley Band
Le  8 janvier 2010 à la Sala Rossa

USWM_2009
United Steel Workers of Montreal

Les United Steel Workers of Montreal nous ont convié en fin de semaine passée à l’annuel Local’s and Bar Worker’s Holiday. Parce qu’il n’y a jamais trop de raisons de faire la fête, je me joins aux festivités du vendredi, le premier des deux soir.

On constate dès notre arrivée à la Sala Rossa que la chaufrette a pris son vendredi off alors l’arrêt au vestiaire n’est pas prioritaire. Le frigo décide lui aussi de faire son smat; Y a même de la glace dans l’une de mes St-Ambroise noire! Pendant qu’on imagine une solution pour se chauffer avec les vapeurs de la friteuse du resto en bas, Steve Brockley se pointe sur scène avec un contrebassiste et un batteur à tuque.

Steve Brockley rappele un Sam Roberts plus timide qui rocke moins. Rien pour chauffer la place à blanc, mais assez chaleureux pour faire fondre le frimat sur ma bière. Un album s’en vient du côté de ce local.

La salle se remplit juste à temps pour les United Steel Workers. Surprenant de voir les instigateurs de la soirée ne pas avoir réservé la tête d’affiche. La majorité de la foule est clairement là pour eux alors je m’inquiète de l’accueil qu’on réservera à l’excellent Caloon Saloon en plat de résistance…

Parmi ceux qui poinconent dans l’alignement des USWM ce soir: Steve Brockey à la guitare (qui se tape un doublé) ainsi que Flipper (ex-Gutter Demons) à la contrebasse. Les meilleures compos du groupes ne tardent pas à libérer la chaleur humaine de la foule. (J’arrête de plancher sur mes plans de chauffage à la friteuse, un bon band fait tout aussi bien la job finalement!)

Quand Caloon Saloon monte sur scène, je suis soulagé de voir que la grande majorité du public n’a pas quitté. Le groupe serait-il en train de se forger une réputation de plus en plus enviable avec leur bluegrass en français et des shows de qualité? J’pense que oui, moi! Leur premier album est d’ailleurs écoulé. (Patience, un second est en chantier)

Lil’ Buck, le singulier contrebassiste, et le reste de la bande, font vite poigner le party à coups de solides compos, de chansons traditionnelles et de reprises béton (Cold Water de Tom Waits (rebaptisée Eau Frette), Odds and Ends de Bob Dylan et Cocaine Blues de Johnny Cash).

Felicity Hamer (des USWM) rejoint même le groupe pour casser son français sur Mauvaise Vie de WD-40. Ti-Buck parvient à mettre le français de l’avant, avec humour, sans prétention ni zel excessif. Bravo!

La Sala Rossa se vide peu avant 1h, juste à temps pour laissr le temps au public de sauter dans le dernier métro. Les irréductibles qui demeurent au poste sont récompensés; En finale, les United Steel Workers rejoingnent Caloon Saloon pour reprendre Wagon Wheel de Old Crow Medicine. Sans contredit le moment fort de la soirée.

Quand nos deux langues s’entrecroisent parfaitement, ça crée des rencontres uniques comme ce soir. Prenons-en des notes, la St-Jean est dans cinq mois!

2 commentaires
  • Marilyne Lacombe
    11 janvier 2010

    En bref,

    J’ai quand même eu mon manteau et mon foulard sur le dos toute la soirée, mais finalement on a pu survir sans caller une tournée générale de N’onion ringz pour se réchauffer sur la friteuse…

    Steve Brockley: aurait surement avantage à se dépogner un peu sur scène.

    USWM: à la hauteur d’eux-mêmes

    Caloon Saloon: a volé la vedette à mon avis, vivement le prochain album et mention spéciale pour le move de ventilation à coup de chapeau :)

  • HUBERT
    11 septembre 2010


    CheapTabletsOnline.Com. Canadian Health&Care.Best quality drugs.No prescription online pharmacy.Special Internet Prices. High quality pills. Buy drugs online

    Buy:Benicar.Aricept.SleepWell.Lasix.Advair.Prozac.Female Cialis.Cozaar.Lipothin.Seroquel.Buspar.Zetia.Zocor.Acomplia.Ventolin.Wellbutrin SR.Lipitor.Amoxicillin.Nymphomax.Female Pink Viagra….

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos