BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de Red Sparowes et Doomriders (16 avril 2010)

Marc-André Savard
17 avril 2010

Red Sparowes, Doomriders,  et Fang Island
Vendredi le 16 avril à la Sala Rossa
Une présentation de Blue Skies Turn Black


Red Sparowes

PESANT, PLANANT

En ce vendredi soir, il pleut, il vente, il fait frette. Pas le genre de soir où tu sors ton vieil album des Planet Smashers le chest à l’air sur le balcon. Non, quand c’est gris comme ce soir, mes oreilles filent plus pour quelque chose de lourd et de sombre. Justement, Doomriders et Red Sparowes sont en ville. On peut pas demander mieux comme trame sonore en cette journée de cul. Voilà pourquoi la Sala Rossa frôle la pleine capacité.

Un verre de scotch dans une main, une New Castle dans l’autre, du Canal D dans les yeux, on ne parvient pas à se pointer à temps pour Fang Island de Brooklyn. Après coup, ça fait royalement chier. Le matériel sur leur myspace est très surprenant. Mélange Andrew WK, Arcade Fire et The New Pornographers. Mixte de buzzés, mais qui fonctionne.

J’arrive à la Sala tout juste à temps pour Doomriders, de Salem (Salem criss, les sorcières pis tout, tu peux pas faire du beat joyeux quand tu viens de là). On nous présente souvent le groupe comme le projet parallèle sludge de Nate Newton (bassiste de Converge qui joue de la guit et chante dans Doomriders). Projet parallèle, ça sonne comme si un groupe n’était pas accompli, comme un passe-temps entre deux tournées. Beaucoup trop réducteur comme affirmation dans le cas de Doomriders. Ça nous a pété dans la face l’an dernier quand Newton et ses copains ont envoyé leur second album Death Comes Alive via Deathwish. Ce soir, ça explose une fois de plus quand Doomriders crache une tonne de béton à la foule avec une précision remarquable. Des pièces comme Lions ou Blood Avengers font ma soirée.

Red Sparowes est une formation instrumentale  post-rock de Los Angeles qui vient présenter leur petit dernier The Fear Is Excruciating, But Therein Lies the Answer. Le terme post-rock me fait toujours peur. Ça arrive trop souvent de voir des groupes se clancher un long feedback de 10 minutes et d’essayer de nous faire avaler ça sous cette étiquette. Red Sparowes est planant sans se la jouer facile. Le groupe est «épique sans être grandiloquent et lourd sans un seul accord barré» (pour citer leur web). Parmi les cinq musiciens émérites, on retrouve notamment le claviériste de Isis qui joue de la guitare filtrée à travers 12 pédales bien comptées et un lap top en plus d’un bassiste qui joue de la pedal steel et d’un guitariste claviériste. De quoi ajouter des couches et des couches de sons sur fond de projections vidéo cosmiques qui en font buzzer plus d’un. Entre deux puffs de weed, un gars devant moi s’évanouit carrément. La musique de Red Sparowes fait perdre la carte? Quand même pas là, mais leurs disques ont décidemment leur place juste à côté de ton papier à rouler…


5 commentaires
  • adrien
    17 avril 2010

    Ouais bon en même temps, Fang Island, a fait office de groupe fantome pour la soirée…ils ont brillés par leur absence (t’as pas remarqué l’Absence de merch a leur effigie, ou t’as pas eu de retombée???), a moins qu’ils aient une le temps de jouer quand on est allé se fumer deux cigarettes et que l’attente entre eux et Doomriders eut était de 45mn (au moins!!!). Mais non, t’as rien manqué. Doomriders était bon, mais avec un son bien trop fort et une balance de merde (c’est quand même assez important pour être souligné). Red Sparowes, la balance était mieux et le show prenant comme d’habitude avec eux et ils sont passés par tout eur albums et ça, ça fait plaisir (le dernier étant en dessous des deux premiers qualitativement parlant). En gros c’était une bonne soirée…

  • Mike Savard
    17 avril 2010

    Soit j’ai les tympans déjà trop défoncés pour pas avoir remarqué les subtilités de la balance de son pendant Doomriders ou soit t’es une princesse Adrien. Come on, Doomriders sonnait en tabarnak!

  • adrien
    17 avril 2010

    Non non je maintiens ce que je dis, la balance n’était pas bonne. Le son était beaucoup trop fort. Sur huit, pas un n’a dit le contraire, ça nous a littérallement défoncé les tympans… Après ca ne veut pas dire que le show n’était pas bon, au conraire…Red Sparowes, si le son était aussi fort, la balance était mieux gérée et plus digérable (pis c’est pas un question de genre)

  • KYLE
    9 septembre 2010


    CheapTabletsOnline.com. Canadian Health&Care.Special Internet Prices.No prescription online pharmacy.Best quality drugs. Online Pharmacy. Buy pills online

    Buy:Female Pink Viagra.Wellbutrin SR.Female Cialis.Zocor.Prozac.Cozaar.Lipitor.Nymphomax.Buspar.Lasix.Ventolin.Aricept.Acomplia.Zetia.Benicar.Lipothin.Seroquel.Advair.SleepWell.Amoxicillin….

  • DANIEL
    11 novembre 2010


    NEW FASHION store. Original designers collection at low prices!!! 20 % TO 70 % OFF. END OF SEASON SALE!!!

    BUY FASHION. TOP BRANDS: GUCCI, DOLCE&GABBANA, BURBERRY, DIESEL, ICEBERG, ROBERTO CAVALLI, EMPORIO ARMANI, VERSACE…

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos