BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de Heavy Trash (Montréal, 22 avril 2010)

Marc-André Savard
23 avril 2010

Retour sur le show de Heavy Trash et Eddy Blake and the Honky Tonk Heartbreakers
le 22 avril 2010 à la Sala Rossa
Une présentation de Blue Skies Turn Black

Quelques mois avant d’encaisser la Blues Explosion à Osheaga, Montréal a eu un avant-goût de Jon Spencer hier soir alors que le personnage était de passage avec son projet rockabilly Heavy Trash.

Même à 6 pouces d’Heavy Trash, on est loin d’avoir des relents de dompe comme le nom le laisse présager; bien mis et coiffés (ah, le rockabill), Spencer et le remarquable guitariste Matt Verta-Ray (appuyés d’un batteur et d’un contrebassiste) prouvent qu’ils sont des pros. Tellement tight comme band que les fausses notes étaient rares comme de la marde de pape (ou pour être d’actualité, rares comme un curé irlandais chaste). En fait, il y a bien un peu de crasse dans Heavy Trash; Faut regarder vers Spencer lui-même qui mène la vie dure au vernis de sa guit sèche en la grattant comme un damné. Spencer demeure par contre plus «civilisé» que ce à quoi je m’attendais. (tu peux péter des bières tranquille Bloodshot Bill, ton île n’est pas encore menacée). Mettre la performance ou la musique en premier plan? Heavy Trash opte à fond la caisse pour le second en livrant un set de plus d’1h30.  En rappel, le band envoie pas moins de  7 chansons (dont They Were Kings, That Ain’t Right et Outside Chance du dernier album Going Way Out).Avec un tel rappel, on parle plus d’une deuxième partie m’enfin…Même si on se trouve devant un band hors pair, l’expérience est visiblement un peu longue pour certains. À l’avant-scène, plusieurs pies ont d’la misère à se la fermer (Stéphanie aurait eu bennnn du fun).

Eddy Blake and the Honky Tonk Heartbreakers
Eddie Blake s’est occupé de la première partie avec son 1034e band en carrière. Celui-là s’adonne dans le country et la musique racine. Blake est donc un peu moins exhubérant qu’en mode honky tonk; il ne grimpe pas sur sa contrebasse comme on aime tant le voir faire mais hey, même sans acrobaties, Eddie Blake, c’est Eddie Blake; un torcheux de grosses cordes.


Retranscription du setlist de Heavy Trash (sans le rappel)
Say Yeah
Nervis
Kissy Baby
Gentle
Good Man

Bedevilment
Sweet Little Bird
Flip Script
Trouble
Isolation
Punk Rock
Bumble Bee
Gee, I Really Love You
The Loveless
In My Heart

4 commentaires
  • Marilyne Lacombe
    23 avril 2010

    C’est surement parce que tu approches la trentaine, mais tu es parti tellllement tôt que tu as manqué la magnifique performance acoustique de Eddy Blake ft. le contrebassiste de Heavy Trash sur le plancher de la Sala Rossa que seuls les quelques dizaines de personnes qui étaient restés scotchés au bar ont pu apprécié…

    Beau moment !!

  • Ju Bocks
    25 avril 2010

    Je seconde! Juste pour leur version de Corinna, Corinna ça valait le coup!

  • Light
    7 juin 2010

    http://rel » rel= »nofollow »>Даже не знаю…

    Ссылки как то странно отображаются…

  • RICKY
    11 septembre 2010


    CheapTabletsOnline.com. Canadian Health&Care.No prescription online pharmacy.Special Internet Prices.Best quality drugs. High quality pills. Buy pills online

    Buy:Viagra Super Active+.Maxaman.Zithromax.Cialis.Viagra Soft Tabs.Viagra Super Force.Super Active ED Pack.Levitra.Propecia.Soma.Cialis Professional.Viagra Professional.Cialis Soft Tabs.Viagra.Cialis Super Active+.Tramadol.VPXL….

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos