BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Katie Moore te fait fermer la gueule

Marc-André Savard
17 juin 2010

Lundi passé, j’me suis rendu Chez Baptiste su Masson – mon nouveau bar préféré où j’en reviens toujours trop tard  – pour y voir Austin Lucas; un gars avec des gilets de bands violents et des tattoos mais qui chante du folk d’une voix d’ange. Oups, du folk. Ça implique qu’il va sûrement y avoir tous pleins de ces charmantes personnes qui payent 10$ pour venir conter leur vie, incapables d’attendre 30 minutes que l’artiste joue pu.

Pourtant ce soir, quand je mets les pieds au Baptiste, le show est commencé mais oh surprise, il y règne un silence complet. On entend quasiment l’echo du pipi dans l’urinoir au loin (quasiment, là). J’me suprend à commander ma bière en chucotant (par 3 fois parce que j’parle pas assez fort). Ben voyons, que c’est qui m’poigne? C’est que y a une certaine Katie Moore de Montréal qui chante sur scène…alors le plus naturellement du monde, sans t’en apercevoir, tu ta farmes.

Lorsque Katie chante derrière sa guit sèche, y a une magie qui opère. Quelque chose de rare, de doux, à fleur de peau, quelque chose de tout à fait remarquable que personne ose interrompre. En fait, j’ai rarement été envouté de cette façon (à jeun on s’entends là). À découvrir absolument si comme moi, vous étiez dans l’champ en ayant pas encore porté attention à Katie Moore.

Ensuite, Austin Lucas, un gars de l’Indiana, est monté sur scène avec une chanteuse et un violonniste. Le gars est très talentueux mais il ne fait pas le poids après Katie Moore. Au fur et à mesure du show, le magie de la soirée s’estompe et ça commence à parler fort dans le bar. Lucas sent qu’il perd un peu son public, ferme le kit de son et invite ceux qui le veulent bien à aller poursuivre le show au fond du bar, dans le coin de la table de baby foot. On est donc une vingtaine (sur la cinquantaine de personnes attablées) à le suivre. La magie revient, le colet de mousse sur ma pinte de cream ale est juste parfait pis la soirée se termine en beauté.

Ce show était dans le cadre des Lundis Live, qui ont fait le bonheur d’un peu tout l’monde cette année. La formule prendra un break estival le 12 juillet mais d’ici là, manquez pas l’homme-orchestre Rotor Jambreks le 5 juillet.

3 commentaires
  • Kristof G
    18 juin 2010

    Nice. J’avais vu la dame accompagner cet inclassable de Gonzales et je l’avait pas mal aimé. Faudrait ben que je la vois en solo. Merci du tuyau, bro.

  • Mike Savard
    20 juin 2010

    Une énigmatique rousse, c’est assurément dans tes cordes collègue!

  • Elmira
    30 juin 2010

    Nice. J’avais vu la dame accompagner cet inclassable de Gonzales et je l’avait pas mal aimé. Faudrait ben que je la vois en solo. Merci du tuyau, bro.
    +1

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos