BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le show de Hellyeah (24 août 2010)

Marc-André Savard
25 août 2010

Retour sur le show de Hellyeah
avec The Catalyst
le 24 août 2010 au Club Soda
Une présentation de Greenland


HAILVINNIE

J’commence raide: Hellyeah est un band ordinaire… mais la machine promotionnelle qui se trouve derrière est «forte comme un beu»: On nous vend Hellyeah comme un «supergroupe» de metal de cowboys comprenant des membres de Mudvayne mais surtout…Vinnie Paul de Pantera au drums; un nom qui attire l’oeil dans un dossier de presse ou sur un flyer…et qui vend pas pire! Car c’est sans doute à cause de ce bourru personnage qu’on vend les billets à 30$ en prévente et que le Club Soda est quand même à moitié rempli pour ce show à 2 groupes (dont un local). Parlant de cette première partie, il s’agit de The Catalyst, un band death de Montréal. J’manque le show mais le matériel sur leur Myspace surprend…

Dans la foule ce soir,  il y a plusieurs t-shirts de Pantera et on scande «Vinnie!» à plus d’une reprise. On se sacre un peu du band dans lequel il joue, et c’est un peu normal. Même si dans l’genre metal redneck- CHOI-Radio-X  Hellyeah se débrouille bien, Vinnie Paul sera probablement toujours plus gros que ses groupes.  C’est lui la vedette qui trône derrière son magnifique drums signature de chez Ddrum. Mais, là, entre moi pis toi, Vinnie, les dragons chinois sur les bass drums, c’t'un peu de trop. T’es un cowboy du Texas, mec. Check sur la scène, tu joues entre deux gros crânes de boeuf en acier. Sur ton drum, on veut voir des taureaux, des flammes, un 10-roues rempli de côtes de boeuf qui fait un show d’boucane…n’importe quoi mais pas des cochonneries de dragons chinois! Bon, ok, j’me calme parce qui suis-je pour critiquer un aussi grand drummer… si sympathique en plus! Entre chaque chanson, il est debout à crinquer le monde et plusieurs chanceux repartiront avec l’une de ses mailloches.

C’qui est drôle avec Hellyeah, c’est que le chanteur Chad Gray semble comprendre que la renommée de son groupe repose en grande majorité sur la réputation de Vinnie Paul (même si Gray fait quand même partie de Mudvayne). Entre chaque chanson, il remercie la foule à outrance de s’être déplacé…et il fait bien parce qu’aussi ben le dire tout suite, des ex-Mudvayne auraient à peine rempli le Bistro de Paris…c’est mon avis-là. Une chance t’étais là Vinnie!

4 commentaires

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos