BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le concert de Agent Orange (4 février 2011)

Marc-André Savard
7 février 2011

Retour sur le concert d’Agent Orange
avec Slaves On Dope et Chix & Dix
le 4 février 2011 aux Foufounes Électriques
Une présentation de Next Imprint

Dans les années ’70, l’épandage d’agent orange sur le Vietnâm par les Américains a rendu tout un tas de gens diformes. C’est p’tête pour ça qu’une partie de cette tournée d’Agent Orange, ces pionniers du punk surf, a drôle d’allure; Pour quelques dates, on a entre autre flanqué les vieux routiers de Slaves On Dope – du nu metal à la Disturbed -  puis l’un des trois arrêts de la tournée en province devait se faire…dans le gigantesque Impérial de Québec et sa capacité légale de 900 personnes (!); Un move fait avec l’optimisme d’un Marcel Leboeuf sur les amphéts qui a abouti à l’annulation du concert. Du côté de Montréal, il n’y pas non plus de quoi remplir un Impérial mais la foule est néanmoins au rendez-vous. Probablement plus que lors du dernier passage d’Agent Orange en 2009 aux Katakombes lorsque Street Dogs, qui jouait le même soir aux Foufs, avait drainé une bonne partie de son public.

Les punks de Chix & Dix oublient la bad luck de Québec et préférent se rappeler le succès du show de la veille, au bar Le Magog de  Sherbrooke. En passant, si vous trippez sur le premier album des Distillers, Chix & Dix, c’pour vous autres.

Ensuite, c’est Slaves On Dope, de Montréal. Le groupe peut bien exister depuis 18 vénérables année et avoir plusieurs fans dédiés devant la scène, ce soir, il oublie qu’il est en première partie; on a droit à pas moins de 4 chanteurs invités mal à l’aise sur scène qui se plantent à peu près tous chacun leur tour. N’avez-vous pas appris du flop de Céline sur les plaines?! (euh, non, non, j’y étais pas, j’ai entendu ça à queq’ part là…) Enfin, Agent Orange a peut-être repris Seek & Destroy de Metallica sur album mais ça veut pas dire qu’on peut pluguer n’importe quel band de metal avec eux…

Agent Orange prend ensuite la scène pour livrer un set de surf punk réglé au quart de tour. La guit de Mike Palm, seul membre fondateur encore du trio, est laitte comme un cul de singe mais ce dernier la fait sonner quelque chose de rare. Le sympathique musicien joue du punk depuis plus de 30 ans alors mettons qu’il échappe pas trop de notes (Il dira même que ce show est le meilleur qu’a donné Agent Orange à Montréal).Étrangement, le plancher est timide au début mais il se réchauffe vite à coups de El Dorado, Breakdown, I Kill Spies et, évidemment, l’incontournable Bloodstains. Pas de cover de Metallica par contre. Pas grave, j’ai comme le metal sur l’estomac à soir…

9 commentaires
  • [...] This post was mentioned on Twitter by André Péloquin, BangBang. BangBang said: Retour sur le concert de Agent Orange (4 février 2011): Mike Savard, sur son blogue : Ultra Absorbant http://bit.ly/hALdlH [...]

  • Larry
    7 février 2011

    Je te confirme que le show à Qc a été annulé.L’impérial viarge,c’est le truc le plus crétin que j’ai vu depuis les Misfits Booker au Bar le Trash.Sur le site de l’Impérial le jour même c’était annoncer que le show était « remis à plus tard » (ouais c’est ça)

  • Mike Savard
    7 février 2011

    Merci bien pour l’info l’gars de Beauport, j’ai corrigé mon billet.

  • Bean
    8 février 2011

    C’était écris dans le ciel que ça allait pas marcher à QC!

    En passant Larry, tu avais raison TSOL = Long Beach….

  • Larry
    9 février 2011

    Les bad boys d’Huntington beach

  • Mike Savard
    11 février 2011

    Criss les gars, allez parler de plages ailleurs.

  • Yanick
    13 février 2011

    Slaves on Dope…. Quoi??? Avec Agent Orange… ils ont dû se booker eux-mêmes , produisaient-ils le show eux-mêmes?

    Fans dédiés devant la scène = tes chums!

  • Yanick
    13 février 2011

    Tu niaises pour Slaves on Dope? Sérieux? Le chanteur portait-il son horloge dans le cou comme Falvor Flav encore?

  • Yanick
    13 février 2011

    oups, Flavor!

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos