BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Maltodorzo – Désastres, alcool et rock’n'roll

Marc-André Savard
17 mars 2011

MALTODORZO
Désastres, alcool et rock’n'roll
Indépendant
2011

Y a un vieux chum qui m’a fait un coup chien l’autre jour: il m’a demandé de faire la critique du premier disque de son band, le salaud. Y a pas plus casse-gueule comme exercice, vous en conviendrez. Peu importe,  je me lance parce que les gars de Maltodorzo ont les neuronnes brûlées par tant d’années d’excès qu’ils en font pitié. Non mais regardez ces pauvres petites bêtes pas être capables d’ouvrir la porte d’un simple monte-charge sur la couverture de leur premier album!

La scène rock malpropre de Québec a perdu une couple de plumes au fil des années avec la fin de Surcharge et le ralentissement des Rocketeers, mais Maltodorzo vise à  lui redonner du poil de la bête depuis 2007; du gros poil dru qui sent la clope et imbibé de beaucoup, beaucoup de bière. Surprise, avec un tel nom d’album, Maltodorzo parle de boire beaucoup pis de filles…Le cliché rock pur et dur, ben sûr, mais la formule est bien appliquée ici (Hardikistan, Vider le bar).

J’me demande juste comment le chanteur (aussi claviériste des Rocketeers) a pu poigner un accent français en vivant à Québec. Non, mais j’ai jamais compris pourquoi plusieurs bands rock’n'roll du Québec, comme Le Nombre  par exemple, se donnent cet accent-là…r’marque que ça va peut-être donner un coup de main à Maltodorzo qui s’envolera cet été pour une tournée chez nos cousins!

Lancement montréalais de Désastres, alcool et rock’n'roll de Maltodorzo
Vendredi le 18 mars 2011
au Piranha Bar (680 Ste-Catherine Ouest, métro McGill)
avec Paulette Barbecue et Gurpp
21h, 5$

Pas encore de commentaire.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos