BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Crass et Doomriders ce jeudi!

Marc-André Savard
19 avril 2011

Attele-toi, ça va sentir le swing jeudi. Pour commencer, les punks croustillants en compagnie de leurs effluves vont déferler en troupeaux pour voir Steve Ignorant jouer les meilleures chansons de Crass de la période 77-84. Le show, qui a été transféré de salle trois fois, devait avoir lieu le mois dernier mais il a été reporté à cause de problèmes de paperasse. Soyez tranquille cette fois, Steve Ignorant a tous les papiers nécessaires et il a confirmé sur son Facebook qu’il était sur le point d’embarquer dans l’avion. Il doit d’ailleurs être arrivé à New York à l’heure qu’il est pour y commencer dès demain cette tournée nord-américaine que plus personne n’espérait; Crass n’a pas joué aux États-Unis depuis plus de 30 ans et n’a encore jamais mis les pieds au Canada!

Sur son blog, Ignorant confiait qu’il était nerveux que l’criss en vue de cette série de concerts. « Je sais que ça va être malade mais je sens cette pression de vraiment livrer la marchandise après ce trouble avec les autorités. [...] Je peux pas empêcher mes mains de trembler, je sais que ça va passer et j’en peux plus d’attendre; J’en peux plus d’attendre d’être sur une scène pour jouer les chansons. Tenez-vous bien, c’est comme une marmite prête à exploser!»

Formé en 1977 en Angleterre, Crass est le band de référence quand on parle de punk anarchiste militant. D’la musique d’extrême gauche, y en a qui appele ça du punk hippie. Question de vision. Moi, j’sais juste que le drummer original est un poète qui a posé en train de chier dans une toilette à compost pis que ça, c’est crissement hippie…Enfin, le trip de Crass, c’est pas la musique en tant que telle parce que la plupart de leurs enregistrements sonnent comme un rasoir dans une poubelle. Crass, c’est plus la philosophie du DIY pur et  la démocratisation de la musique à l’extrême…avec toutes les inperfections que ça apporte!


Penny Rimbaud: Premier batteur de Crass, poète, acteur, couleur de bronze….

Steve Ignorant‘s The Last Supper (Crass Songs: 1977-1984)
avec Goldblade et Skull and Bones
Jeudi le 21 avril 2011 à l’Olympia (1004, rue Sainte-Catherine Est)
18h, 20$
Une présentation d’Extensive Entreprise

Encore tout collant, on va se garocher aux Katakombes immédiatement après Crass pour y voir Doomriders. On présente toujours ce groupe comme le projet parallèle du bassiste de Converge pis ça me gosse. Tsé quand un projet est abouti, on peut ben laisser de côté c’t'étiquette-là…surtout que Doomriders a pas grand chose à voir avec Converge: c’est plus lourd, plus groovy pis ça respire plus. Le dernier passage de Doomriders à la Sala Rossa l’an passé avait tout balayé et j’en espère pas moins cette fois-ci. Fais-toi une bonne couche de cendre dans les oreilles en écoutant Darkness Comes Alive (leur dernier lp sorti en 2009).

Juste avant, on aura Burning Love, qui met en vedette Chris Colohan à la voix, anciennement du très regretté Cursed. Au sein de son ancien band, Colohan était fou, passant son temps sur le plancher et à faire des moves risqués avec un pied de micro. En fait, Burning Love est signé sur Deranged Records et j’ai l’impression que pour signer sur ce label-là, faut être dangereux en show…

J’pense qu’avec un doublé comme ça, les écolos vont accuser Extensive de créer un smog graisseux au-dessus de Montréal. Watchez-vous les boys…

Doomriders
avec Burning Love et Germ Attak et Lay Waste
le 21 avril 2011 aux Katakombes (1635 St-Laurent)
21h/22h, 13$ à la porte (10$ avec ton billet de Crass)
Une présentation d’Extensive Entreprise

*Photo de Penny Rimbaud: Graham Burnett

Un commentaire
  • Larry
    20 avril 2011

    ark il porte des sandales en plus.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos