BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le concert de Chixdiggit! et Kepi Ghoulie (24 octobre 2011)

Marc-André Savard
25 octobre 2011


Chixdiggit!

Chixdiggit! qui fête ses 20 ans de punk rock, c’est sûr que ça annonce une belle soirée. Mais qui aurait cru que le groupe de Calgary est encore autant en forme qu’une classe de maternelle sur un high de Smarties?

Les  locaux Rock’n’Roll Television ouvrent le ball. C’est un peu niaiseux mais quand je dis le nom du band, je vois la pochette de Television City Dream de Screeching Weasel. Cette vision divine prend plus de sens quand on constate qu’effectivement, le son du groupe colle de près celui de la Belette…

Vers la fin du spectacle, Rock’n’Roll Television invite Kepi Ghoulie à venir chanter deux bons vieux hits des Groovie Ghoulies (Island Of Pogo Pogo et The Beast With 5 Hands). Kepi r’vole partout, son énergie envahit la salle. En présence d’un tel boute-en-train, la soirée est déjà spéciale, mais c’est loin d’être fini.

Kepi Ghoulie revient ensuite avec la cavalerie (Chixdiggit! au grand complet!) pour livrer quelques pièces issues de ses 4 albums solos et du répertoire des Groovie Ghoulies, pis en version électrique à part de ça (Il lui arrive de faire des shows acoustiques).

Wow! Si Ben Weasel a la taloche facile et Joe Queer les pieds dans le ciment, Kepi Ghoulie rend ses lettres de noblesse au vieux punk rock avec son enthousiasme débordant. Dans une classe à part, le Kepi!

Setlist de Kepi Ghoulie…en mélamine? C’est du «solide». (woo-ho)

Chixdiggit! se pointe ensuite avec Kepi à la basse (dans l’fond, c’est exactement le même monde sur scène que pour Kepi Ghoulie sauf que tout l’monde porte un t-shirt bleu royal). Le groupe accroche un gros setlist au mur. Ce soir, c’est la foule qui décide des chansons! Les fans veulent en entendre plusieurs, et ça tombe bien, Chixdiggit! file pour jouer longtemps, très longtemps, même si le chanteur subit une avarie en début de concert. «Bon, je viens de péter une corde, mais ce qui est cool, c’est que c’est une corde que j’utilise jamais!» On peut tu encore comparer quelqu’un au Lapin Énergizer ou ben c’est rendu out?

Peu importe, le groupe joue pendant plus d’1h30…on s’entend que ça équivaut à peu près à 150 tounes punk rock. «Ont-il joué telle toune?» que tu te demandes. Oui, sûrement.

En fait, j’ai rarement vu quelqu’un avec autant d’enthousiasme que le chanteur KJ Jansen. (ouin, j’sais, je viens de dire ça aussi pour Kepi Ghoulie, mais coudonc, ça a l’air qu’on a droit à deux des meilleurs leaders punk rock, l’un après l’autre!).


Mon doigt de feu a saisi le 0.002 seconde où le chanteur de Chixdggit! a eu l’air triste pendant le concert.

Un commentaire

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos