BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Lions de Cannes: Ces pubs qui ne gossent pas

Marc-André Savard
3 décembre 2011

Hier soir, c’était la première diffusion des Lions de Cannes. On y était…mais pas à Cannes, là (les prix sont remis en juin). De toute façon, on sait tous que Bangbang préfère flamber son budget en tournées de shooters dans des bars mal famés plutôt que d’envoyer ses collaborateurs à Cannes. Pfff

Par chance, encore cette année, le Cinéma du Parc présente une sélection des meilleurs gagnants du volet «Film» (lire «publicité vidéo») de ces prestigieux prix que sont les Lions de Cannes. J’en ai retenu quelques-unes parmi la représentation qui dure 1h40.

Ce qu’on constate cette année, c’est l’utilisation géniale de nouveaux médias. L’agence BBDO Toronto (l’un des deux seuls gagnants canadiens, l’autre étant l’agence torontoise John St) a signé un véritable coup de génie avec ses quelques publicités sur Youtube pour Skittle. En voici une, aweille, mets ton doigt!

Curieusement, cette campagne de Skittle n’est pas présenté au Cinéma du Parc (donc, considérez ça comme un bonus, on est smat de même). Par ailleurs, l’utilisation de Youtube qu’a fait l’agence parisienne Buzzman pour Tipp-Ex se retrouve parmi la rétrospective officielle et est toute aussi ingénieuse.  Elle a d’ailleurs déjà fait le tour des médias sociaux à son lancement, mais la revoici, puisqu’une utilisation aussi brillante et novatrice d’un média fait toujours sourire.

L’audace de la compagnie Axe est une fois de plus récompensée pour son hillirant message sur la «transpiration précosse». Chapeau à l’agence ponce buenos aires.

Du côté moins mercantile de la pub, le message «Réveiller le voisinage» de l’organisme sud-africaine POWA, pensé par l’agence Ogilvy, trône au sommet.

Enfin, une bonne excuse pour monter mon kit de drums dans l’appart et pratiquer les riffs du nouveau Skeletonwtich. Si une voisine se plaint, je pourrai répondre que j’ai seulement agi ainsi parce que je suis préocuppé par la violence faite aux femmes. J’suis sûr qu’elle va me faire une batch de biscuits pour me remercier d’autant de considération…

Trève de pépites de chocolat, le Border Action Network, de paire avec l’agence new-yorkaise Y&R, a dénoncé d’une manière intelligente, avec la langue dans la joue, la tendance au profilage racial de la gouverneure de l’Arizona Jan Brewer.

Pour voir le reste:
Festival international des films publicitaires 2011: Les Lions de Cannes
au Cinéma du Parc (3575, rue du Parc)
Présenté jusqu’au 8 décembre 2011
8,50$ (étudiant) 11,50$ (général)

Pas encore de commentaire.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos