BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Retour sur le concert de Trigger Effect et Bones Malones (Petit Campus, 13 avril 2012)

Marc-André Savard
14 avril 2012

Hier, c’était vendredi 13, et dans ce temps-là, des choses étranges se produisent, comme Trigger Effect et Bones Malones dans le même concert. Ne jugeons quand même pas trop vite un mélange d’apparence douteuse car il peut recéler d’agréables surprises (comme une tranche de fromage jaune-orange sur une toast au Nutella).

J’avais Bones Malones dans la mire depuis un moment, mais j’avais pas encore eu l’occasion de le voir en concert. Je m’attendais à une sorte d’homme-orchestre guitare-harmonica à p’tit chapeau, à la stature imposante (parce qu’à entendre sa grosse voix crasseuse de bluesman, t’es sûr que le gars doit être shapé comme un frigo à 3 portes).

Finalement, à part pour le chapeau, j’étais dans le champ sur toute la ligne: Malones est plutôt de petite stature (au point où une amie se demandait si cette voix sortait vraiment de ce type!), il ne jouait pas de guitare ni d’harmonica (laissant le talentueux Charles Barrington se ruiner les babines à sa place). En fait, Malones était accompagné d’un groupe complet ce qui a donné un rock bluesé malpropre beaucoup plus loud que ce à quoi je m’attendais. J’ai été surpris et jetté par-terre. Fantastique!

Ensuite, Trigger Effect est venu présenter son nouveau ep Escape From Planet Scorpion. Bon, le groupe n’avait pas encore les copies physiques en ce soir de lancement (mais un vendredi 13 sans marde, c’est presque plate).

Que dire de plus sinon que le groupe compte parmi les meilleures formations fâchées de la province? Il me semble que je dis souvent ça par les temps qui courent (avec la sortie des nouveaux Great Sabatini, Get The Shot, etc.). Ben coudonc, ça doit être un signe que la scène locale se porte très bien!

En attendant de mettre la main sur Escape From Planet Scorpion, vous pouvez incarner l’un de membres du groupe et dégommer quelques bibittes dans le jeu vidéo qu’a lancé Trigger Effect sur son site Web. Rock 3.0, man!

Un commentaire
  • Super photos et super groupe !
    Je me languis qu’il passe dans le sud
    Julien

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos