BangBang : bangbangblog.com

Ultra Absorbant

Every Time I Die dans ton sous-sol (ou presque)

Marc-André Savard
22 février 2013

Sur scène, Every Time I Die est l’un des groupes les plus redoutables qu’il m’a été donné de voir. Ici, tout les superlatifs s’appliquent : c’est d’la bombe, une tonne de brique, UNE TONNE DE BOMBES !

Avec une telle réputation, c’pas pour rien qu’à Montréal, Every Time I Die a l’habitude de jouer dans les plus grandes salles, comme le Métropolis et le Club Soda par exemple. Le groupe de Buffalo revient d’ailleurs botter les fesses de cette effervescente salle, samedi le 8 mars prochain.

La tournée prévoit également un arrêt à Québec, mais en ce qui concerne ce concert, le scénario est tellement beau que j’ai peine à retenir un petit pipi de plaisir. Voyez-vous, à Québec, sans trop savoir pourquoi (et on s’en fout), des groupes très bien établis sont programmés, non pas dans les grandes salles, mais dans une charmante salle de spectacle plutôt modeste: Le Cercle. Écoute, c’est incroyable, on a déjà pu y voir des artistes comme Hank III, Bouncing Souls et High On Fire de façon très intime. Sur un stage de 2 pieds. Sans clôture. Ni rangée de bouncers. Fou, fou, fou ! Tellement que ça vaut vraiment la peine de faire 2-3h de route pour voir ses bands préférés dans un tel contexte.

Tout ça pour dire que l’improbable est sur le point de se produire : samedi le 9 mars prochain, Every Time I Die jouera au fameux Cercle. Si vous voulez participer à ce festival de la trace de semelle dans le front, tardez pas, les billets s’envolent très vite (le spectacle de Québec serait le seul de la tournée qui ne serait pas soldout).


Every Time I Die
avec The Acacia Strain, Vanna et Hundredth

Samedi, le 9 mars, 19h30, au Cercle (228 Saint-Joseph Est)

23/25$ (billets en vente au Exo et au pointdevente.com
Une présentation de District 7

Événement Facebook de ce spectacle.

Pas encore de commentaire.

Ultra Absorbant

Marc-André Savard

Comptes rendus d'événements humides et propos juteux.

À propos